Les origines du violon jazz

violoniste jazz manouche

Avant de présenter quelques violonistes de jazz français, posons-nous la question de savoir la différence entre un violoniste de jazz et un violoniste de jazz manouche…
En gros le violoniste de jazz qui s’oriente dans les choix esthétiques développés dans le jazz manouche sera classé dans cette catégorie; mais alors quels sont ces choix esthétiques :

  • Mélodiquement le violoniste devra rester dans un discours tonal, faire un usage modéré de la pentatonique et proposer des mélodies tournant autour des notes des accords du thème. Il pourra utiliser quelques tournures idiomatiques propre à Stéphane Grappelli : utilisation du glissando, des harmoniques naturelles…
  • Rythmiquement, faire attention à son placement pour rester dans le swing (mais cela est vrai pour tous les violonistes et musiciens de jazz en général)
  • Le choix du répertoire devra parcourir les nombreux standards de Django Reinhardt et Stéphane Grappelli

 

Les violonistes de jazz et de jazz manouche

Joe Venutti (1903-1978)

Éléments biographiques (Wikipédia)

Le pionnier du violon jazz. Son compagnon musicale est le prodigieux guitariste Eddie Lang. Le style de Joe se caractérise par ses “fusées” lancées légato ainsi que son jeu en double cordes qu’on peut entendre sur cette vidéo vers les 2 ’50 et suivantes. Le son du violon peut paraitre un peu nasillard mais l’enregistrement en numérique est encore loin!

Vidéos marquantes

Eddie South (1904-1962)

Éléments biographiques (Wikipédia)

Fabuleux violoniste de jazz américain. Un swing parfait ; il se distingue notamment de Grappelli par une conduite plus franche de l’archet. Là où Grappelli recherchait une fluidité, South proposait des attaques d’archet plus incisives et un phrasé plus nerveux.

Les deux vidéos ci-dessus sont une version jazz puis la version originale du double concerto de Bach pour violon. Pour la version classique, David Oïstrakh et Yehudi Menuhin tandis que pour la version jazz, South et Grappelli unissent leur archet accompagné de Django.

 

Stéphane Grappelli (1908-1997)

Éléments biographiques (Wikipédia)

Stéphane Grappelli peut être considéré comme le père de l’école française du violon jazz bien qu’il se soit souvent défendu d’être un pédagogue de violon jazz. Il a promené son violon dans de nombreux contextes musicaux allant bien au-delà du jazz manouche. Son style très particulier se caractérise par un jeu fluide et lyrique. Chez lui, peu d’audace harmonique ou de recherche rythmique mais un sens du swing inné associée à une sonorité ronde et caressante surtout dans sa période post-Django. On note cette corrélation entre le joyeux entrain de sa musique et la bonhomie du personnage toujours souriant et décontracté.

On peut remarquer deux grande période dans son évolution stylistique. La période allant de ses débuts jusqu’à son dernière enregistrement avec Django Reinhardt puis une période ou il partage l’affiche avec d’autres grands musiciens de jazz (Solal, Peterson, Petrucciani, Burton, Azzola…)

Il a su susciter de nombreuses vocations en France où l’on trouve depuis des générations de talentueux violonistes de jazz : Ponty, Lockwood, Blanchard…

Vidéos marquantes

 

Éléments discographiques

Dans sa période Django, l’enregistrement des mythiques versions de Minor Swing

 

Stuff Smith

Éléments biographiques (Wikipédia)

Violoniste noir américain. Il assure une transition entre le violon swing et le violon be bop : son langage se base davantage sur des variations mélodiques autour des accords.

Vidéos marquantes

 

Svend Asmussen (1916- )

Éléments biographiques

Un violoniste intéressant bien que son placement rythmique soit parfois un peu douteux sur certains enregistrements notamment lors du concert des 80 ans de Grappelli

 

Schnuckenack Reinhardt (1921-2006)

Éléments biographiques

Un style très particulier, mélange du manouche parisien de années 30-40 (Django-grappelli) et des airs tziganes d’Europe de l’Est. Pour les détails biogrphiques.

Vidéos marquantes

L’exubérance et la virtuosité (bariolage, double corde, tempo rapide…) tzigane au menu de l’interprétation de ce standard de jazz. Puis les mêmes recettes qui sont très surprenantes dans un standard habituellement joué smooth.

Michel Warlop (1911-1947)

Un super violoniste classique qui s’est intéressé au jazz. Sa version de Chrismas Swing avec Django est excellente : incisive, véloce, inspirée… Et Django toujours aussi génial!

Vidéos marquantes

Jean-Luc Ponty (1942-)

Éléments biographiques (site)

Après ses études au conservatoire nationale de Paris, il fréquentes les jams parisiennes et développe un langage largement inspiré du Bop (cf la vidéo ci-dessous). Dans les années 70 il trouve son style influencé par le rock des années psychédéliques, vient alors un succès populaire. Peu à peu il abandonne ce langage bop et s’intéresse aux possibilité offertes par les pédaliers d’effets et opte pour un langage plus pentatonique.

Dans sa discographie, nous avons un faible pour son album avec Grappelli.

Vidéos marquantes

 

Didier Lockwood (1956- )

Éléments biographiques (site)

Violoniste de jazz exceptionnel qui a développé un son, un langage, une approche de l’instrument particulière basée sur celle adoptée notamment par de nombreux guitaristes non-solfégistes. Cette approche “guitaristique” qui consiste à imaginer des cases sur le violon, permet de développer un langage véloce et virtuose. Aussi à l’aise techniquement au violon acoustique qu’au violon électrique, nous le trouvons largement plus inspiré dans le registre de l’improvisation acoustique accompagné de Birelli ou de Galliano.
Ce violoniste s’implique dans la pédagogie et l’enseignement du jazz en ouvrant à Dammarie-les-Lys son école le CMDL.

Vidéos marquantes

Une des plus belle joute de violonistes de jazz manouche de l’histoire. Lockwood et Nicolescu conversent “amicalement” sur le thème Sweet Georgia Brown. Au-delà du concours de “qui à la plus grosse”, on apprécie la performance et la technique de ces deux grands violonistes de jazz : chez lockwood on admire son placement rythmique parfait, tandis que Nicolescu déploie de vives formules mélodiques démontrant une vélocité certes un peu gratuite mais tout à fait spectaculaire.

Éléments discographiques

Dans sa discographie impressionnante, on trouve le meilleur (son hommage a Grappelli ou encore son duo avec Martial Solal) et des choses beaucoup moins réussies (Globetrotteur). Il nous parait vraiment plus inspiré lors l’improvisation sur les grands standards que dans l’interprétation des ses propres compositions.

 

Florin Nicolescu

Éléments biographiques

Violoniste virtuose roumain. Son approche de l’instrument nourrie du répertoire de la musique classique, lui apporte une sonorité riche et moelleuse. Mais c’est aussi un redoutable swingueur avec de nombreux effets sous les doigts et un jeu souvent inspiré comme les plus beaux enregistrement de ces deux standars : Swing Gitan en compagnie d’Angello Debarre et cette magnifique version de Night and Days avec Sylvain Luc.

Pour sa magnifique sonorité, ce violoniste est souvent demandé pour des sessions d’enregistrement dans la musique de variété (Bruel, Aznavour…)
Florin Nicolescu est l’instigateur de concert mélangeant la formation jazz manouche avec des arrangements pour orchestre symphonique. Un concept déjà tenté avec le guitariste Christian Escoudé dans les années 80.

Vidéos marquantes

 

Éléments discographiques

Ses plus belles réussites discographiques restent les 2 albums enregistrés aux cotés de Biréli Lagrène.

Pierre Blanchard

Éléments biographiques (site)

Violoniste de jazz, il est aussi pédagogue. Il a publié une méthode de violon jazz, / accompagnement en pizz.

Pas forcément connu du grand public, Pierre Blanchard a pourtant à son a son compteur de nombreux concerts dans ce style en compagnie des Schmitt père et fils (Dorado et Samson). On remarque aussi le bel album qu’il a commis en hommage à Grappelli. On l’a trouvé un temps aux coté de Thomas Dutronc en live.

Vidéos marquantes

Éléments discographiques

Son Album Rendez-vous est un bel hommage à Grappelli

 

Daniel John Martin

Éléments biographiques (site)

Violoniste et chanteur, cet anglais de naissance est depuis de nombreuses années maintenant un personnage incontournables des jams parisiennes. Son jeu parfois fantasque cache une belle maitrise qui lui permet de jouer dans le style de Grappelli mais aussi de sortir de ce cadre pour improviser bop voir out !

Vidéos marquantes

 

Christophe Raymond

Éléments biographiques

Violoniste performer sachant jazzer tout à fait honorablement mais plus tourné semble-t-il vers le show avec DJ

Vidéos marquantes

 

David Amsellem

Éléments biographiques

Violoniste parisien avec un cursus en musicologie et au Conservatoire Nationale Supérieur de Paris. Il semble plus intéressé par les projets événementiels du type cocktail ou mariage que par les projets artistiques… Dommage !

 

Aurore Voilqué

Éléments biographiques

Violoniste parisienne qui a appris en autodidacte le jazz en fréquentant assidument les bœufs manouches de la capitale.
Passionnée par l’expérience de la scène, elle effectue de nombreuses dates avec ses groupes. Elle rencontre et accompagne un temps Thomas Dutronc en Live.

 

Bastien Ribot

Éléments biographiques

Jeune violoniste parisien. Très à l’aise à la guitare comme à la contrebasse, il connait très bien les idiomes du jazz manouche mais sait aussi s’en émanciper pour nourrir ses improvisations avec quelques tournures coltraniennes. Une belle énergie se dégage de son jeu et de ses compositions… à suivre

Vidéos marquantes

Éléments discographiques

Eva Slongo

Éléments biographiques

Jeune violoniste française. Elle fait ses armes à Paris dans de nombreuses jams et se forge un langage intéressant en cherchant à s’émanciper parfois de la tonalité. Discrète mais déterminée, elle est surement la valeur sure du violon jazz des années à venir…

Vidéos marquantes

  

Scott Tixier (1986- )

Éléments biographiques

Jeune violoniste français qui développe son activité et sa carrière aux Etats-unis. Son langage bien loin du jazz manouche n’en est pas moins vivifiant. Il développe un langage rythmique très afro et un langage mélodique très chromatique

Vidéos marquantes

  

En conclusion

Si les premiers violonistes de jazz furent américains, le violon jazz trouve en France une belle filiation derrière Stéphane Grappelli. On pourrait suivre ces générations comme suit :

1ere génération : Jean-Luc Ponty, Didier Lockwood, Pierre Blanchard…
2ème génération : Daniel John Martin, Florin Nicolescu, Costel Nitescu, Florence Fourcade, Tim Kliphuis
3éme génération : Johan Renard, Christophe Craverro, Jean-Baptiste Frugier, Mathilde Febrer, Aurore Voilqué, David Amsellem, Guillaume Singer, Aurélien Trigo, Guillaume Blanc…
4eme génération : Mathias Levy, Fiona Mombet, Jeremiah Samson Levi, Jérémy Tordjman, Tixier, Bastien Ribot, Eva Slongo…

(Liste non exhaustive !)

Violoniste de jazz ou violoniste de jazz manouche?

On ne va pas calculer à partir de combien de plans de Grappelli enquillés on passe de violoniste de jazz à violoniste de jazz manouche !

Disons que dans le lot de toutes ces beaux musiciens, certains veulent rester attachés à une certaine forme d’héritage de Grappelli et d’autres souhaitent s’émanciper de ce style pour trouver une voix plus personnelle.